Statistiques du Centre

Membres réguliers: 73
Membres collaborateurs: 50
Membres honoraires: 6
Stagiaires postdoctoraux: 35
Étudiants au doctorat: 268
Étudiants à la maîtrise: 288
Personnel: 44
 
Articles de revues scientifiques
2016:136
2015:218
2014:237
Documents de recherche
2016:80
2015:89
2014:94
Livres
2016:2
2015:2
2014:8
Chapitres de livres
2016:8
2015:17
2014:33

Transfert et collaborations

Les membres du CIRRELT ont toujours été impliqués dans le milieu industriel et nous comptons poursuivre cette implication essentielle pour bien comprendre les problèmes contemporains de l’entreprise et tester les concepts et outils développés. Chaque secteur industriel possède toutefois ses particularités et l’adaptation d’un concept général de design ou de pilotage à ses besoins spécifiques est un projet majeur en soi. Pour être efficace, le CIRRELT a décidé de concentrer ses actions surtout sur des secteurs industriels liés à ses compétences de base et porteurs pour l’économie québécoise : l’industrie du transport, l’industrie de la distribution, l’industrie des produits forestiers, l’industrie des télécommunications et l’industrie manufacturière.

De nombreuses entreprises contribuent aux activités et au financement du CIRRELT, surtout par le biais des chaires industrielles et du consortium FOR@C. Ces collaborations prennent plusieurs formes, allant de la participation des entreprises aux comités scientifiques des chaires et consortium, à l’accueil de stagiaires au sein des entreprises et à la participation à des projets pilotes. Les stages des étudiants en entreprise s’avèrent un excellent moyen :

  • pour les chercheurs, de prendre connaissance des problèmes des entreprises;
  • pour les entreprises, d’implanter les nouvelles façons de faire développées par les chercheurs;
  • pour les étudiants, d’ajouter une dimension pratique à leur apprentissage théorique.

La dualité recherche et transfert qui sous-tend l’action du Centre est une valeur distinctive partagée par l’ensemble des membres. Cette façon de faire est illustrée à la figure qui suit. Elle permet d’actualiser continuellement la problématique du Centre et d’obtenir les données nécessaires pour valider les approches et méthodes développées.